AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
<<<<<
 

 Taylor McGrey ~ A little cute kitty. [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taylor McGrey

avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 03/03/2011
Master attitré : \\
Host préféré : \\
Humeur : Nekotique :3

Carte d'identité
Popularité: Inconnu
Relation: Célibataire

MessageSujet: Taylor McGrey ~ A little cute kitty. [Fini]   Jeu 3 Mar - 8:54


Taylor McGrey.


Who am I ?

• Nom : McGrey
• Prénom : Taylor
• Surnom : Taylie ~
• Âge : 18 ans
• Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
• Origine(s) : Australienne
• Groupe : Hosts
• Type d'host : Kemonomimi - Nekomimi, plus précisément ~
• Fétiche : ///


A kitty's anatomy.



Taylor est une jeune fille qui vient à peine de finir sa puberté. Pourtant, elle a un corps qui dégage une aura de finesse. On lui vante souvent la beauté des ses cheveux noirs et lisses qui tombent tels des serpents vers le milieu de son dos et de hanches, joliment fuselées. Un minois délicat et "kawaii", et un teint clair, comme préservé du soleil - pourtant ardent - de l'Australie, un petit nez mignon comme tout, de grand yeux à la couleur étrangement rouge et une bouche fine, entourée de deux petites lèvres à peine visibles. J'imagine que vous devez vous demander pourquoi ses yeux sont rouges. Aha, vous vous êtes faits avoir. Ce sont des lentilles colorées qu'elle porte depuis qu'elle travaille à Otaku Mansion : en effet, ses yeux possèdent une couleur grise légèrement argentée.

Elle est assez grande - un mètre soixante-douze - et quand elle se tient debout, on comprend qu'elle a une grande taille grâce à ses longues et fines jambes qui paraissent interminables. C'est aussi grâce à cela qu'elle court assez vite, mais pas au point d'être athlétique.
Cette présentation, qui est loin d'être finie, semblerait presque parfaite. Pourtant, il faut avouer que la jeune brune n'aime pas se regarder dans son miroir comme certaines de ses congénères féminines dont elle ne partage pas le narcissisme. Ni la coquetterie, d'ailleurs. Enfin, évidemment, comme tout être humain qui se respecte, l'hygiène reste une habitude quotidienne pour elle. Disons la coquetterie exagérée. Se peindre les ongles de couleurs qui n'existent même pas dans un cercle chromatique ? Très peu pour elle. Se badigeonner le corps et le visage de crèmes n'ayant aucune utilité ? Ridicule ! Par contre, elle a une passion sans limites pour les accessoires en tout genre : foulards, barrettes, chapeaux, boucles d'oreilles, collants , bracelets, colliers, tout y passe.

Question vêtements, il faut savoir qu'elle adore vêtir des chemises d'homme, juste pour s'amuser. Sinon, elle a une préférence pour les vêtements confortables , parfois moulants - s'il le faut - malgré sa poitrine qui n'est pas aussi généreuse que certaines. Par contre, elle a une petite maniaquerie des mini-jupes et des shorts en tout genre - histoire de laisser respirer ses jambes, comme elle le dit souvent pour se justifier. Ah oui, j'oubliais. Elle a un petit signe sur le sein gauche. Mais, ne lui dites pas que je vous ai dit ça. Elle vous le montrera peut-être, qui sait ...


Lost in Myself.



Taylor est quelqu'un de normal. En apparence. Mignonne, sympathique - quand elle le veut - gentille, vous voyez le genre, je pense. Elle tend parfois à être trop sensible, et surtout ... Trop colérique. Une fois rentrée dans un état de colère intense, elle vous aboiera à la figure, si elle ne vous a pas mis K.O. avec un de ses fameux coups de pied ravageurs auparavant. Vous l'aurez compris, elle est assez susceptible. Pourtant, elle reste calme et discrète, quand elle sent qu'il faut l'être.

C'est peut-être un paradoxe avec ce que je viens d'énoncer tout à l'heure, mais elle sait réfléchir avant d'agir. Sauf quand on la cherche. Alors là, il se déclenche en elle ce que j'ai expliqué il n'y a pas cinq minutes. Non, attendez. Je vais vous expliquer le caractère de Taylor : Complexe. Elle sait être calme mais colérique. Elle est intelligente mais souvent distraite, perdue dans ses pensées intimes. Elle a une mémoire incomparable, et une culture générale aiguisée. Elle a aussi la phobie des insectes rampants - vous l'aurez vite compris en entendant les cris aigus qu'elle pousse devant une araignée ou un cafard - et a un gros faible pour les sucreries en tout genre. Elle déteste également parler de son passé pour engager une conversation. Elle détournera forcément le sujet si on la questionne. Bizarrement, elle adore la pluie et la neige, bien qu'elle soit très frileuse. Taylor est également une perverse inavouée : ses lectures secrètes sont les mangas yaoi et ecchi, et elle adore lancer des blagues perverses. Quand il faut réchauffer l'atmosphère. (Et non, il n'y avait pas de sous-entendu.)

A cat's story.

Il était une fois ... Hum, ah. Non. La vie de Taylor n'est pas un compte de fées. Pas du tout. Taylor est née dans une petite clinique d'un quartier pas très aisé - vivent les euphémismes - de la ville de Brisbane. Ses petits cris de bébé résonnaient avec les pleurs de sa mère. De joie, ou de tristesse ? La mère de Taylor, Kay avait à peine dix-sept ans quand elle a accouché. On peut l'excuser de voir en sa fille, qu'elle appela Taylor, un morceau de sa jeunesse effacée. Le père du nouveau-né, Peter McGrey, était un camarade - enfin, plus qu'un camarade - du lycée où étudiait Kay. C'était le fils d'un chef d'entreprise, une toute petite entreprise qui prit au fur et à mesure de l'ampleur pour s'imposer comme l'un des leaders du marché en Australie. Mais Peter était un sacré coureur de jupons qui ne voulait absolument pas s'occuper du bébé. Eh ben voilà, il fallait que ça tombe sur la pauvre Taylor. Pour éviter tout conflit judiciaire et administratif, Peter eut vite fait de reconnaître l'enfant et de donner une minable pension à la mère et disparut de leur vie. Kay fut jetée de chez elle par ses parents, et dût s'acheter un petit studio minable à Maryborough - les loyers de la ville étant hors de prix - après un long voyage de deux cents kilomètres en bus, avec son bébé de trois mois dans les bras. Le logis était miteux, et recevait souvent la visite de cafards et de blattes dont Taylor avait si peur. Celle-ci, essayait de grandir normalement, dans un quartier pas fréquentable du tout, malgré la dépression de sa mère qui sombrait peu à peu dans l'alcool. Avec quelques moyens - dont même Taylor méconnaissait la provenance - elle élevait avec beaucoup de difficultés, sa fille, qui en grandissant, ressemblait de plus en plus à son père. Et Kay ne pouvait parfois s'empêcher de taire ce dégoût qui montait au fur et à mesure envers sa propre progéniture.

Après neuf années d'économies, Kay réussit à ouvrir un petit pub, qui était le rendez-vous de gens pas très recommandables, qu'elle ramenait parfois à la maison et qui ne restaient qu'une nuit. Taylor, elle, ne restait pas souvent chez elle : elle préférait plutôt aller à la bibliothèque où elle y trouvait un havre de paix au milieu du tumulte de sa relation avec sa mère. Taylor dévorait les mangas japonais par tomes, ainsi que les romans, et même certains livres pour adultes. Elle aimait aussi de temps en temps traîner dans la rue, et observer les chats de gouttière, qui s'agrippaient avec sveltesse aux toits où ils y régnaient en maîtres.
Un jour, alors qu'elle rentrait d'une petite virée avec quelques amis, elle vit sa mère, dans la rue, avec un homme très chic, bien habillé, en pleine discussion. Ignorant ce fait, Taylor continua sa vie paisible, jusqu'à ce qu'elle apprenne que sa mère avait essayé de faire valoir ses droits , et de demander à son père une meilleure pension, ce qui s'était révélé vain. Quelques jours après, elle avait retrouvé sa mère. Morte. La plupart disaient que c'était un accident. D'autres pas. Taylor n'eut même pas la force de pleurer.

Même si elle savait s'occuper d'elle toute seule, étant mineure, à seize ans, Taylor fut obligée d'aller en maison d'accueil. Les deux pires années de sa vie. La violence régnait dans ce simili de maison chaleureuse. Elle se souvient qu'il y avait un étage pour les plus de treize ans, comme elle. Toutes les filles ne pensaient qu'à cou - faire des choses pas très catholiques, pardon - avec les autres garçons qui ne se gênaient pas, et qui se bagarraient entre eux, et parfois avec des armes blanches pour des riens du tout. Il n'y avait pas un instant de calme, ni un monceau de discipline. Elle se faisait humilier par les autres filles en permanence, et harceler par les garçons.
L'horreur pour la pauvre jeune fille. Le summum de l'horreur fut atteint quand un de ces idiots essaya de la violer, ce qui aurait pu être fait, si elle ne s'était pas défendue d'un bon coup de pied.
Et bien sûr, pour finir en beauté ... Elle fugua. Elle ne pouvait pas supporter cette atmosphère, ne serait-ce un jour de plus.
Elle trainait dans la rue, ce qui n'est pas très respectable pour une jeune fille, surtout par une nuit pluvieuse pareille. Ne sachant où aller, elle revint, sans même s'en rendre compte, en face de son ancienne maison. Sans réfléchir, elle poussa la porte, malgré la grosse pancarte "A VENDRE" qui était plantée sur le trottoir. Et entra. Le petit studio était vide. Taylor se dirigea vers le placard, l'ouvrit et aperçut un petit morceau de papier qui dépassait d'un tiroir intérieur. L'armoire était vide, sauf ce tiroir. Bizarre ... Taylor l'ouvrit et prit les papiers. Au fur et à mesure de sa lecture, elle comprit. Un contrat de travail ... pour elle ... à deux cents kilomètres de Maryborough que sa mère avait signé en son nom. Son père était sans doute relié à ça. Elle ne savait pas comment, mais elle en était sûre. De toute façon, s'étant échappée de la maison d'accueil, elle ne pourrait pas aller bien loin. Au même moment, son portable sonna. Apparemment, sa mère leur avait même donné ses coordonnées. La voix au téléphone lui demanda si elle était prête à partir sur le lieu de son futur travail. Sans hésiter, Taylor répondit d'une voix néanmoins tremblante :
"Oui."


Elle n'avait plus rien à perdre, de toute manière. Une fois arrivée à Otaku Mansion, elle était totalement abasourdie, et affichait une mine interdite devant les merveilles du domaine. Quand elle comprit réellement ce qu'elle devait faire, elle ne s'en étonna pas. Ni essaya de s'enfuir. Elle n'était pas maltraitée, et elle vivait même très bien. Elle choisit de de jouer les Nekomimi, à cause sans doute de sa passion pour les chats. Elle se surprenait parfois à se dire qu'ici, à Otaku Mansion, se trouvait peut-être sa vraie place ...


VOUS


What about you ?

• Prénom et/ou pseudo : C'est un secret ~
• Âge : 15 ans ~
• Comment avez-vous connu Otaku Mansion ? : Top Site, si mes souvenirs sont bons u.u
• Commentaire sur le forum : Pourquoi ne pas proposer des personnages prédéfinis ou semi-prédéfinis ? Et peut-être, une liste d'avatars déjà pris ...
• Remarque libre : Miaou ~ ♥
• Le code : [Validé par Ace]


Dernière édition par Taylor McGrey le Lun 7 Mar - 11:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dadadalittle.deviantart.com
Ace Matthews

avatar


Messages : 198
Date d'inscription : 07/07/2010
Host préféré : Aucun
Humeur : Fatigué

Carte d'identité
Popularité: Célébrité
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Taylor McGrey ~ A little cute kitty. [Fini]   Lun 7 Mar - 7:38


Code validé~ Encore merci pour tes suggestions =3 Et bienvenue parmi nous !

Alors ta fiche est très bien, j'aime beaucoup ton style, c'est très agréable à lire ! Par contre il y a quelques petites choses que tu devrais rectifier : compléter les descriptions rapides (dans les menus déroulants), relire un peu pour corriger les quelques fautes de frappe si possible (même si elles sont insignifiantes), et il y a une petite incohérence dans ton histoire.

"Même si elle savait s'occuper d'elle toute seule, étant mineure, à dix-sept ans et onze mois, Taylor fut obligée d'aller en maison d'accueil. Les deux pires années de sa vie." Elle y est allée alors qu'elle avait presque 18 ans, non ? Donc ça ne peut pas faire 2 ans passé en maison d'accueil, sinon elle aurait à présent 20 ans.

Voilà voilà, dès que ce sera rectifié je te validerai~ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor McGrey

avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 03/03/2011
Master attitré : \\
Host préféré : \\
Humeur : Nekotique :3

Carte d'identité
Popularité: Inconnu
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Taylor McGrey ~ A little cute kitty. [Fini]   Lun 7 Mar - 9:18

Voilà, j'espère que c'est bon ?

✄----------------------------------------------------------------------------
Just a little cat, jumping all over ~
I'm so hungry, Invité ~ Feed me, please ♥️

◊ Merci pour le vava, Haru-chan :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dadadalittle.deviantart.com
Ace Matthews

avatar


Messages : 198
Date d'inscription : 07/07/2010
Host préféré : Aucun
Humeur : Fatigué

Carte d'identité
Popularité: Célébrité
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Taylor McGrey ~ A little cute kitty. [Fini]   Lun 7 Mar - 9:41

C'est bon, tu as à présent officiellement validée =3

Tu peux demander un rang et un logement pour bien commencer~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taylor McGrey ~ A little cute kitty. [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Taylor McGrey ~ A little cute kitty. [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otaku Mansion ::  :: Le livre des noms :: Les admis-