AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
<<
 

 Une promenade maladroite [PV Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ace Matthews

avatar


Messages : 198
Date d'inscription : 07/07/2010
Host préféré : Aucun
Humeur : Fatigué

Carte d'identité
Popularité: Célébrité
Relation: Célibataire

MessageSujet: Une promenade maladroite [PV Taylor]   Mar 5 Juil - 0:54

C'était une belle journée ensoleillée. Les oiseaux chantaient, les idols aussi, et toutes les fleurs du domaine étaient écloses, le parant de couleurs toutes plus chatoyantes les unes que les autres. Ace marchait d'un pas pressé, bien que ne l'étant pas vraiment : c'était juste une de ses habitudes. Ses foulées étaient grandes, sans doute car ses jambes l'étaient également. Le directeur longea un petit chemin de gravier et s'attarda quelques instants devant une rangée de rhododendrons d'un rose très coquet. Un petit sourire étira ses lèvres lorsque lui vint la pensée que ses goûts étaient, en tout cas en matière de fleurs, tout ce qu'il y avait de plus féminin.

Il poursuivit son petit bout de chemin jusqu'à arriver devant un grand portique, où d'imposantes lettres dorées annonçaient «Zoo». Sans hésiter, il entra, deux jeunes kemonomimi derrière lui. Un jeune homme et une jeune femme. Ils discutaient joyeusement de leur après-midi, de ce qu'ils comptaient faire, avec qui et où. Ace ne les écouta pas, bien qu'entendant leurs éclats de rire très distinctement.

S'arrêtant à l'entrée du zoo, il prit un café au distributeur. Cela ferait office de déjeuner. Puis le jeune homme se souvint du but de sa visite : inspecter le zoo. En effet, il mettait un point d'honneur à faire quelques visites, à l'improviste, dans diverses sections du domaine. Juste pour être sûr que tout se passait bien. Il aimait se mettre dans la peau d'un simple client, espérant en avoir les mêmes impressions et un regard neuf : pour cela, il enfilait des vêtements très décontractés, tout l'inverse de ce qu'il portait quotidiennement. Un simple jean auquel pendant une chaîne argentée, un t-shirt où était inscrit le nom de quelque groupe de rock qu'il ne connaissait même pas, et surtout... Une casquette. Dans cette tenue, le directeur était méconnaissable.

Et cela l'amusait. Un petit sourire satisfait plaqué sur ses lèvres, il déambula à travers le zoo tout en buvant par petites gorgées son café. Il s'arrêtait quelques minutes devant chaque enclos puis jetait des coups d'œil aux couples tout autour de lui. L'ambiance était bonne enfant. Rien n'était plus vrai : ici, les adultes redevenaient des enfants. Les masters admiraient les animaux se prélasser, les kemonomimi jouaient avec les petits singes. Tout le monde riait et passait un bon moment. Assez gêné d'observer ainsi ses clients et employés, Ace décida de se poser quelque part.

Un petit banc situé à l'écart fit l'affaire. Face à lui se trouvait une petite mare où une canne suivie de ses petits barbotaient dans l'eau. Le jeune homme les observa, pensif, continuant de siroter son café. Il n'avait plus vraiment d'appétit en réalité et se forcer à consommer des doses de caféine supérieure à la normale pour ne pas ressentir la fatigue. A cette pensée, il se leva précipitamment du banc, bien décidé à retourner travailler. S'il continuait à se prélasser ainsi, il était évident que la fatigue le harasserait.

Mais en se relevant, il buta dans quelque chose. Ou plutôt... Quelqu'un. Dans la surprise, son gobelet de café lui échappa des mains et se renversa en intégralité sur la personne qu'il venait de bousculer tandis qu'il retombait lourdement sur le banc. Heureusement, son café était tiède depuis longtemps mais il se releva immédiatement, totalement paniqué. Il se confondit en excuses, sans même oser regarder le visage de l'inconnue. Oui, il s'agissait d'une jeune femme.

«Excusez-moi, j'espère que vous n'êtes pas blessée... Mon dieu, vos vêtements sont recouverts de café...»

Fouillant à tâtons ses poches, le jeune homme en sortit un mouchoir d'un blanc immaculé. Il releva finalement la tête pour regarder son interlocutrice dans les yeux. C'était une kemonomimi à la longue chevelure noire et aux yeux d'un puissant rouge. Elle avait l'air plutôt jeune. De plus, elle était indéniablement très mignonne, si bien qu'Ace eut la pensée honteuse qu'après avoir vu un tel visage sur un des nombreux dossiers sur ses employés, il aurait dû se souvenir d'elle. L'air contrit, il lui tendit le mouchoir en s'excusant encore une fois.

*Que faire ?...* se demanda-t-il, ayant regagné ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor McGrey

avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 03/03/2011
Master attitré : \\
Host préféré : \\
Humeur : Nekotique :3

Carte d'identité
Popularité: Inconnu
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Une promenade maladroite [PV Taylor]   Lun 11 Juil - 1:42

    Le soleil pénétrait brutalement dans la chambre de la jeune Taylor, ses rayons lumineux perçant ses fenêtres, comme s’il voulait la réveiller de sa paresse matinale. Vous savez, celle qui survient juste après que vous ayez ouvert les yeux et qui vous plaque au lit, comme si vous étiez littéralement cloué ? C’est ce qui arrivait à la petite Nekomimi. Elle se prélassa encore un peu, enfouie sous ses draps blancs. Tournant son visage vers la fenêtre, elle laissa son visage livré au soleil et soupira longuement. Elle n’avait vraiment rien à faire … donc autant rester dans son lit douillet, non ? Et pourtant, quand une douce brise entra et vint passer son nez fin, elle se demanda si quelque part, la nature ne l’appelait pas … Elle posa le regard sur son réveil. L’heure affichée en chiffres rouges clignotants était bien réglée et montrait une vérité terrible aux yeux de la jeune brune : 12h31, déjà ! Totalement effarée, Taylor envoya valdinguer ses draps à l’autre bout du lit, et se pressa de s’habiller. Ce n’était pas dans ses habitudes de se réveiller aussi tardivement pourtant ! Elle maudit son réveil d’un coup de poing bien placé, et fonça dans la salle de bains.

    Finalement sortie de sa bien courte grasse matinée, Taylor ne savait guère où aller. En effet, c’était bien d’avoir la force de se lever, mais c’était mieux d’avoir un but pour la journée. Même si Otaku Mansion n’était pas le genre d’endroit dans lequel il fallait tout programmer la veille. Bien au contraire, c’était un lieu qui vous incitait à ne penser à rien, sauf à votre propre plaisir. Après tout, c’est bien pour ça que les clients venaient, n’est-ce pas ? Enfin. Ce n’était pas du ressort de la Kemonomimi d’essayer d’analyser son lieu de travail. De toute façon, on ne pouvait rêver d’un meilleur cadre de travail que celui-ci.

    Comme pour confirmer ses pensées, elle remarqua que depuis un bon bout de temps, elle marchait droit devant elle, errant par ci par là, le regard vague, et que ses pas l’avaient emmenée tout près de l’entrée flamboyante du zoo. Elle n’avait donc pas quitté le Loft Crémeux, zone principale des Kemonomimi et des Megane, heureusement. Cela ne l’enchanterait guère de s’aventurer dans des lieux inconnus et d’explorer des endroits encore méconnus à son actif , comme le loft Pétillant, par exemple – sauf en bonne compagnie, cela allait de soi.

    Ce n’était pas la première fois qu’elle allait faire un petit tour au Zoo. Ainsi, quand il faisait trop chaud pour rester cloîtrée dans la Bibliothèque ou pour jouer dans le Cybercafé, elle n’hésitait pas à faire une petite balade parmi les animaux exotiques. L’atmosphère du zoo était toujours rafraîchissante et agréable, et Taylor appréciait par-dessus tout les félins, dont les cages se trouvaient un peu plus au fond de l’installation, entre les animaux venus des climats arctiques et les reptiles. Elle avait, il faut l’avouer, un coup de cœur pour un jeune lynx majestueux, qui restait couché toute la journée à toiser les Masters et les Hosts de son regard doré, si fascinant aux yeux de la jeune Kemonomimi. Elle ne savait pas si c’était un mâle ou une femelle – elle le demanderait sûrement à l’un des gardiens, un jour. Mais dès qu’elle le pouvait, elle venait l’admirer de longues minutes, totalement captivée par l’aura presque noble de l’animal.

    Aujourd’hui, elle ne manquerait pas à la règle. Franchissant le somptueux portique de l’entrée, elle s’arrêta devant un distributeur pour prendre une barre chocolatée quelconque pour remplir son ventre, qui l’était depuis bien longtemps. Elle ne supportait plus les gargouillements de son estomac, ces jérémiades gastriques incessantes. Mordant à pleines dents dans ce chocolat fondant, elle commença marcher lentement en direction du fond, mais toujours sans se presser. C’était plutôt agréable de flâner parmi les allées du zoo, observer les personnes en train de converser, de s’amuser, et de taquiner les bêtes derrière les barreaux de leurs cages. Taylor soupira, continuant sa lente marche vers sa destination.

    Elle passait dans une allée bordée d’étangs, réservés aux animaux typiques de ces cours d’eau, quand elle se fit brutalement bousculer, avant même d’avoir pu prononcer un ouf. Tombant violemment à terre – avec sa pauvre barre chocolatée – elle sentit aussitôt quelque chose de chaud couler doucement sur ses vêtements trempés. Baissant la tête, elle vit qu’une énorme tache brune ornait déjà son débardeur blanc – comme par hasard, il fallait que ce soit celui là qu’elle ait pris en premier dans sa garde-robe … Totalement interdite, Taylor leva la tête vers celui qui l’avait malencontreusement poussée. Un homme, dont elle ne pouvait bien apercevoir le visage, masqué par la visière d’une casquette, et vêtu d’un de ces vieux t-shirts débiles qui font l’apanage de groupes de musique. A moins que ce ne soit un cosplayer cosplayé en … fana débile de rock, l’homme était sûrement un master.

    «Excusez-moi, j'espère que vous n'êtes pas blessée... Mon dieu, vos vêtements sont recouverts de café...»

    Malheureusement, la jeune Kemonomimi l’avait déjà remarqué. Et, vexable comme elle l’était, elle aurait dû déjà s’énerver contre lui et partir sans demander son reste – avant de lui exiger réparation. Mais depuis la rencontre de l’autre jour avec un autre Master, elle avait rapidement compris que ça ne pourrait que lui nuire à elle de s’emporter rapidement, et surtout contre un client. Elle inspira doucement, soupira, puis s’adressa à l’homme, souriante.

    « Ne vous inquiétez pas, ça va aller … Il me suffit juste de laver tout ça, ce n’est pas un problème … »

    Elle accepta gentiment le mouchoir qu’il lui tendait, profitant pour enlever le peu de café qui gouttait de ses cheveux. Le soleil, placé derrière lui, empêchait Taylor en plus de la casquette de bien voir son visage, mais elle aurait juré qu’elle avait déjà vu ces superbes yeux bleus.

    « Eh bien, euh … j’imagine que je devrais aller me changer au plus vite … »


✄----------------------------------------------------------------------------
Just a little cat, jumping all over ~
I'm so hungry, Invité ~ Feed me, please ♥️

◊ Merci pour le vava, Haru-chan :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dadadalittle.deviantart.com
 

Une promenade maladroite [PV Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otaku Mansion ::  :: Loft crémeux :: Le zoo-