AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  CalendrierCalendrier  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
<<<<<<<<<
 

 Honoka Urara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Honoka Urara

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2011

MessageSujet: Honoka Urara   Lun 2 Mai - 12:16


Honoka Urara


Identity Card

• Nom : Urara
• Prénom : Honoka
• Surnom : Cela dépend des gens.
• Âge : 18 ans
• Orientation sexuelle : Bisexuelle
• Origine(s) : Japonaise
• Groupe : Masters, Hosts ou Infiltrés
• Type d'host : Lolita


Physical Database




Le Physique ? « Qui appartient à la nature ou au corps en général. Qui concerne le corps humain par opposition au psychique ». Honoka est également défini par son physique mais... Ne dit-on pas toujours qu'il ne faut pas juger les gens sur leurs apparences ? Qu'il ne faut s'intéresser qu'à l'intérieur ? Pourquoi alors la nécessité de la décrire physiquement ? Si je vous dis qu'elle a de gros pieds, de petits yeux, et qu'elle est grosse... Cela va-t-il changer quelque chose sur la façon dont vous la regarderez ? Bref... Ne commençons pas un gros débat sur le physique (car vous allez perdre *rires*) et revenons à nos moutons !

Sublimé par le genre humain,
Encensé de partout,
Regrettant de faire le bien,
On le croit tout à coup devenu fou,
Non, il ne veut simplement plus ses rayons darder,
Son temps est compté,



Qu'est-elle, sinon un de ces rêves éveillés que l'on vit au matin, lorsque les brumes du sommeil ne parviennent pas à quitter notre esprit ? Qu'est-elle, sinon un de ces Anges déchus qui peuplent les songes de lyrisme gracile ? De son apparence émane la lumière, cette même lumière qui illumine les gens. Sans prétention, il n'y a pas d'autres mots pour la qualifier. Elle a le charisme de ces gens choisi par la lumière, comme si, baigné de soleil le jour de leur naissance, ils avaient depuis toujours gardé un peu de son éclat. Elle a dans sa manière de se tenir fièrement sur ses appuis, une élégance teintée d'innocence parfaitement orchestrée. Une fierté naturelle seulement démentie par le reste de son être. Après tout, avec tous ses atouts, elle n'a guère besoin de se pavaner pour briller comme un petit soleil enchanteur, car elle le fait déjà. Récemment réveillé, avec les cheveux en pagaille et un pyjama fait de vieux draps, elle sera tout de même radiante. Dommage qu'elle se fiche tellement de son apparence...

Nullement complètement disparu,
On peut l'imaginer fourbu,
Usé d'avoir trop brillé,
Souffrant d'être trop sollicité,



Honoka est une jeune fille de petite taille, fine mais sans être maigrichonne ni squelettique, et qui fait beaucoup plus jeune que son âge. En effet, elle passe facilement pour une gamine de 13-14 ans. Elle a le teint pâle, telle une poupée en porcelaine. Elle a l'air tellement fragile que tout le monde a peur de la briser. Mais il ne faut pas se fier aux apparences ! Honoka est une jeune fille forte... Très forte même et avec une force de caractère invraisemblable quand elle se fâche. Elle possède un tout petit nez, tout fin et droit. Ses cheveux sont blond... Oui ! Blond doré, couleur du sable et du soleil. Ils sont magnifiques avec leur liberté candide, leur légèreté fluide... Ils dansent sur les crêtes du vent, dans un art qui n'a guère d'égal. Sublimant son visage, ils l'entourent agréablement. Les mèches longues venant tour à tour masquer sa nuque et les courtes un petit bout de sa joue ; mais c'est alors que dans une nouvelle fantaisie, l'une d'entre elle vient caresser son front. Il est vrai qu'elles peuvent se permettre de tels jeux. Relativement fins, ils ne semblent guère savoir s'emmêler. Mais bien qu’ils paraissent long et lisses, la vérité est qu’ils sont légèrement bouclés un peu partout. Elle adore jouer avec, un peu comme un réflexe. Et puis elle possède de grands yeux jaunes qui reflètent le mystère, le suspens et... Attendez une seconde ! Yeux jaunes ? Mais non ! Honoka a les yeux vert - voir turquoise - d'un vert profond, vert comme la nature, les arbres, et les forêts qui reflètent une sauvagerie qu'elle ne possède pas, une innocence qu'elle s'est gagné, et qui renforcent son aspect naïf. Au-dessus de ses yeux se dessinent de long sourcils, fins, comme si une esthéticienne s'en était chargée. Sa petite bouche est toujours ouverte, l'air étonné.

Pour en revenir à son corps. Bien qu'elle soit petite, ses jambes sont longues, restant dans le raisonnable, ce qui lui permet de courir très vite et de se faufiler un peu partout. Elle qui aime la danse, elle essaie de faire attention à sa silhouette et elle apprécie beaucoup sa petite taille. Silhouette délicate et visage innocent... Honoka a tout pour qu’on la confonde avec un ange ! Pour ce qui est des atouts de son corps, vous n’en saurez rien et de toute manière, vous avez des yeux que je sache ? Alors vous saurez vous débrouiller seul pour le visionner vous-même !

Raisonnables soyons, lui seul, revigoré, décidera quand il pourra à nouveau luire
Ensemble, avec lui, nous referons l'avenir,
Une myriade de beaux jours
Nous attendra dans ses beaux atours,
Irrémédiablement,
Sauvés par l'astre régnant.



Passons à son style vestimentaire maintenant ! Honoka a toujours apprécié la chance qu'elle avait de pouvoir se faufiler un peu partout avec beaucoup de facilité. Et elle n'allait pas gâcher cela en s'encombrant d'une tonne de vêtements. Elle s'arrange toujours pour s'habiller en mini short et jupe pour pouvoir courir librement. La jeune fille ne peut quand même pas en faire autant en hiver, mais ce n'est pas pour ça qu'elle laisse ses shorts de côté ! Oh que non ! Une paire de collants, quelques pulls, une écharpe et HOP, le tour est joué ! Elle apprécie aussi les robes, mais attention ! Pas celles de princesses à froufrous ! Elle aime s'habiller légèrement et pas pour faire baver les garçons... Tout fait parti d'un même ensemble que l'on appelle l'agilité. Question couleur... Ce n'est pas fixe. N'importe quelle couleur lui convient, mais ce n'est pas pour ça qu'elle les mélange toutes d'un seul coup. Tout lui va. Elle est souvent un peu comme une gamine, mais c'est ce qui fait tout son charme. En ce qui concerne les bijoux... Elle adore ça ! Toujours décorée avec pleins de bracelets sur le bras et quelques barrettes dans les cheveux, Honoka ne passe jamais inaperçu !

Beaucoup de petits signes habitent cette personne. Tellement petits qu’ils passent presque inaperçus ! Certains sont des signes physiques... Comme la tâche de naissance sur la partie basse et gauche de son ventre. Une tâche de naissance que vous ne pourrez voir que si elle est en maillot de bain ou en sous-vêtements. Elle aime penser que cette marque possède la forme d'une note de musique, mais ce n'est rien d'autre qu'une forme abstraite. Bien sur elle peut passer pour une note de musique, enfin... seulement si vous avez beaucoup d'imaginations ! Honoka possède aussi une cicatrice sur le coté gauche de son cou. Mais comme elle porte toujours un collier ajusté à ce niveau, cette cicatrice n'est pas très visible mais bel et bien là ! Comment se l'est-elle faite ? Mystère mystère ! Il faudra le lui demander !

Les signes particuliers ne se limitent pas à des marques physiques mais aussi de comportement ou comme d'autres pourraient appeler cela... des « manies ». Honoka passe toujours ses doigts entre ses cheveux, appréciant le doux contact de sa peau avec, cela la rassure et produit en elle un effet auquel elle-même n'a pas réponse ! Elle adore aussi jouer avec ses mains ou avec toutes les bagues et bracelets qui ornent son corps. Les enlever et les remettre... Elle pourrait faire ça à longueur de journée ! Et oh ! Ce n'est peut-être pas important mais Honoka sourie tout le temps ! Même quand elle est de mauvaises humeur... Car tout la fait rire ! Même les blagues les plus nulles du monde ! Il est donc facile de lui faire oublier sa tristesse et sa rage. Quelques sourire et rigolades plus tard et tout sera à nouveau comme toujours !







Psychological Database




Aujourd'hui il pleut, il vente et il fait glacial
Les nuages rendent la voûte céleste invisible
En somme, c'est un jour d'automne tout à fait banal
Pourtant aujourd'hui je me sens invincible.



Le caractère… Le caractère… Le caractère ? Qu’est-ce que le caractère exactement ? « Signe distinctif de quelque chose ou de quelqu'un, Personnalité ». Honoka est donc définie par son caractère ? Mais qu’est-ce qui la distinct des autres ? Elle est sérieuse, gamine, immature, blagueuse, froide, énergétique, timide, neutre, directe, boudeuse, optimiste, extrêmement curieuse, têtu comme une mule, franche, discrète, orgueilleuse, méthodique, organisée, perfectionniste, détaillante, généreuse, sincère, rêveuse, toujours dans la lune, paresseuse, active... Est-elle trop compliqué ? Je ne crois pas. Contradictoire Toujours de bonne humeur, Honoka déteste lorsque son entourage est triste et essaie de remonter le moral à quiconque en a besoin. On n’a qu’une seule vie et il ne faut pas la vivre triste ou de mauvaise humeur et gâcher le plaisir de vivre, il faut faire tout ce qui est entre nos mains pour en profiter à fond. Honoka est comme le temps, elle varie ! Elle change, elle bouge, elle... est bipolaire peut-être ? Son humeur pourrait se décrire comme : « Regarde par la fenêtre... Vois-tu le soleil ? Un beau et grand soleil jaune et chaud ? Oh ! Et bien je pense que Honoka va être de bonne humeur aujourd'hui ! Mais oh... Que vois-je ? Un ciel gris et des nuages qui viennent cacher le soleil ? Houlala ! Éloignez-vous de Mademoiselle Urara avant qu'elle ne s'énerve! ». Oh ! Si elle est de mauvaise humeur... Cela pourrait vous coûtez très cher même si elle s'énerve plus vers le coté boudeur bébé et non le coté violent "Je te déteste".

Ce vent froid qui souffle, c'est le vent du changement
Oui, je sens que quelque chose se met en place
Quelque chose de nouveau, quelque chose de brillant
Je l'ai aperçue ce matin, cette chose fugace.



L'optimisme, c'est voir la vie à travers un rayon de soleil. Il est difficile de penser à des personnes optimiste en excès. Même dans le plus grand malheur et l'obscurité la plus dense, il existe un rayon de lumière ? Il faut bien que certaines personnes pensent cela pour donner un équilibre à la planète ! Plusieurs vomiront les pensées de Honoka, d'autres ce contenteront de rigoler devant autant de naïveté, et certains apprécieront ses idées. Il faut dire aussi que cette jeune fille n'a pas eu la plus belle vie qu'il puisse exister. Elle n'est donc ni hypocrite ni naïve. Elle connait la tristesse, le malheur et le désespoir. Apprendre à vivre avec. Voila ce qu'elle a fait. Toujours diriger son regard vers le soleil et oublier la pluie. Penser au lendemain et oublier le hier. Oublier. Elle connait ce verbe. Elle le connait très bien. Pas très évident d'avoir des trous de mémoire sur sa vie. Pas d'assez énormes pour vouloir se suicider, mais pas non plus des tout petits comme lorsque l'on a trop bu. Le juste et nécessaire pour arriver à vivre en paix et harmonie. Honoka est une de ces personnes qui ont toujours un sourire collé aux lèvres et la sincérité dans les yeux. La recherche du bonheur...

Les choses commencent à s'illuminer doucement
Je sens que l'ère des ténèbres se termine bientôt
Pour laisser place à quelque chose de plus puissant
Notre terre va bientôt accueillir son Héros.



Cette jeune fille vit toujours dans les nuages et s’évade dans ses petites pensées tout au long de la journée. Ce qui peut être parfois très embêtant surtout lorsqu’elle marche et fonce dans quelqu’un ou dans quelque chose... Apparemment, les gens n’aiment pas trop qu’on leur rentre dedans, et surtout si c’est à cause d’inattention. Honoka s’est donc bien gagné son surnom de « tête en l’air » ! Bizarrement, elle peut être très étourdie, mais elle n’est pas maladroite. Il est vrai que lorsqu’elle pense à autre chose, elle ne va quand même pas faire des galipettes en tenant cinq assiettes dans la main... Mais elle ne se débrouille pas mal lorsqu’il est question de courir, sauter, pirouettes, s’agripper... Bref, de gymnastique ! Cette jeune fille a toujours eu un faible pour la danse, appréciant la légèreté et la douceur des mouvement. Vous ne comprendrez peut-être pas mais c'est un bonheur pour elle d'exercer ces mouvements gracieux, agiles et précis.

On ne voit toujours pas le soleil dans les cieux
Mais je sens ses rayons me réchauffer le cœur
C'est comme si je venais de recevoir de Dieu,
Son plus beau et parfait présent nommé bonheur.



Honoka est toujours très ouverte avec les gens. Elle adore connaître de nouvelles personnes, même s'il lui arrive parfois d'être timide. Lorsqu'on lui présente quelqu'un, ils ont plutôt l'habitude d'être effrayés par sa conduite... J'avoue que débarquer devant eux et les serrer dans ses bras comme s'ils se connaissaient depuis longtemps pour ensuite commencer une conversation interminable peut faire un petit peu peur... Mais il ne faut pas exagérer ! Elle ne va quand même pas les manger ! Honoka est juste une fille avec un trop plein d’énergie qu'elle ne sait pas sur quoi dépenser ! Elle aime tout le monde et n'oublie jamais d'utiliser cette énergie pour le rappeler. Honoka s'affole et s'excuse aussi pour un rien. Si elle a fait quelque chose qui n’est pas correct ou si quelqu'un lui reproche un certain truc dont elle est consciente d'avoir tort, elle peut rester des heures à s'excuser... Il faut dire qu'elle a tendance à tout exagérer. Innocente et naïve, cela pourrait bien correspondre à la façon qu'adopte Honoka pour penser. La liberté de l'homme, c'est l'innocence. Elle croit tout et tout le monde. On pourrait lui faire croire n’importe quoi. La naïveté est le visage de la vérité. Elle ne croit pas au mensonge même si elle adore faire des farces...

Plus fainéante qu'elle ? Je ne sais pas si c'est possible. Elle adore les espaces verts et accepte volontiers une sieste sur un arbre ! Pour le dire d'une autre façon, elle profite de la vie et se la coule douce. Son excuse ? « Carpe Diem »: Profite de chaque jour comme si c'était le dernier. Mais comme tout défauts, il faut un coté positif à ce trait de caractère. Honoka n’est fainéante que lorsqu'il s'agit de sujet pas très important à ses yeux. Un peu de motivation plus un peu d'inspiration et HOP ! Le tour est joué ! Elle est tout de même patiente, ce qui va à merveille avec sa fainéantise ! « Du calme ! Il y a pas le feu au lac. » adore-t-elle répéter lorsqu'on la dépêche. Si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera demain : rappelons-nous que la patience est le pilier de la sagesse. Tout un mélange cette demoiselle ! À quoi bon être stressée et pleine de ride dans quelques années à cause d'un manque de patience ? Respirer. Bouger. Manger. Dormir. La séquence et le régime parfait contre l'impatience... Parfois violente, brusque et dévastatrice, mais le plus souvent calme, agréable et relaxée.

Oui, maintenant je crois possible cet univers
Que je vois en songe depuis tellement longtemps
Où les hommes seraient capables de vivre sans guerres
Fatigués de devoir toujours montrer les dents.



Son comportement marque une réaction d'élan qui peut être subite et brusque. Elle ne s'intéresse pas aux conséquences de ses actes. Honoka pense et réagit en fonction de l'instant. Elle n'a pas le temps de douter et ne réfléchit pas suffisamment aux conséquences de ses actes. C'est une fille très têtue qui ne veut pas changer sa façon de voir les choses. Si quelque chose ne lui plait pas, elle le dit ! Bien qu'elle se retienne assez souvent lorsqu'elle est en public, elle n'hésite à dire ce qu'elle pense aux autres. Bien qu'elle soit ouverte d'esprit sur plusieurs choses, ses idéologies et sa perspective personnelle de la vie ne vont jamais changer ! Elle n'hésitera jamais à défendre ses opinions même si cela doit lui coûter cher. Pour dire qu'elle déteste se fâcher et être de mauvaises humeur... Il faut donc éviter de réveiller la bête endormie en essayant de réfuter ses idées et sa façon de penser. De toute façon vous n'arriverez pas à la faire changer d'opinion donc à quoi bon se tuer en cherchant des arguments ? Il faut être têtu dans cette triste vie. Si l'on écoutait l'avis de tout le monde, on ne ferait jamais rien. Et même si il arrivait qu'elle commence à penser que vous avez raison, elle ne vous l'avouera jamais et se contentera de se retourner et de continuer son chemin sans vous adressez un mot.

Cette lassitude de toujours se montrer factice
Renforcée par le besoin d'être ce que nous sommes
Sans que cela ne nous porte aucun préjudice
Ne pas être un homme illustre, juste un homme.



Autre chose qui peut être classé comme un défaut et une qualité. La franchise ! Bien que la jeune fille dise tout ce qu'elle pense sur tel personne ou tel sujet, elle fait souvent plusieurs gaffes. Manque de tact peut-être ? Même si elle n'a pas de mauvaises intentions, elle peut parfois faire des bêtises. Trop bavarde à son gout, tout lui échappe. Je ne veux pas dire qu'elle raconte tout les secrets que les gens lui confient ! Mais il faut dire qu'elle ne fait pas sept fois le tour de sa bouche avec sa langue avant de parler... Elle fait toujours des efforts pour éviter ce genre de problèmes mais dès qu'elle perd sa concentration, les idées s'échappent toutes seules ! C'est comme si ses pensées étaient un livre ouvert dans son cerveau et qu'elle les lisait à voix haute sans se demander si c'est un sujet approprié aux spectateurs. Horrible. Irritant. Embêtant. Plusieurs mots qui viennent à l’esprit de la jeune fille quand elle pense à cette stupide franchise qu'elle possède car il faut admettre que la franchise tue, et ça peut parfois faire très mal. Bavarde, ouverte, franche qui ne sait pas s'arrêter... Ce n'est pas vraiment la meilleure combinaison qu'elle aurait pu adopter ! Mais c'est elle.

Tiens! Voilà justement le soleil qui arrive
Je le vois, et en le regardant, je souris
Le soir est arrivé et sans lumière trop vive
Ses derniers rayons éclaircissent mon cœur meurtri.



Elle est quand même assez compliquée puisque plusieurs de ses traits de caractère se contredisent... Comme si elle changeait avec le temps, les saisons et les jours ! Elle est très fainéante mais cela ne l'empêche pas d'être sérieuse ! Elle fait très attention à ses études. Honoka adore la musique. Elle sait jouer du piano, du violon et de la flûte et ne perd aucun instant pour en jouer. C'est sa manière à elle de mieux se concentrer, de se reposer et de s’évader de la réalité vers un monde imaginaire. La littérature, le dessin, la musique et le théâtre la passionne. Tout ce qui concerne les arts l’intéresse plus que tout au monde. Elle ne perd jamais d’occasion pour dessiner, peindre, lire et jouer de la musique. L'amour pour l'Art et la particularité d'avoir une facilité pour les appliquer est magique. Le son se propage dans l'air et la musique provient d'une vibration... L'air et la musique, le mélange parfait pour Honoka ! Le vent, on ne le voit pas : on voit les branches qu'il remue, la poussière qu'il soulève. Mais le vent lui-même, personne ne l'a vu.

Mais bon, tout cela n'est qu'une partie de cette complexe personne. Et c'est avec ce mélange de jeune fille optimiste, étourdie, sociable, fainéante, têtue, franche et sérieuse qu'elle cache sa propre vie. Étant une fille déterminée et assez rebelle sur le sujet des coutumes et de la tradition, il lui est très difficile de contrôler sa langue et toutes les phrases et reproches qu'elle aimerait crier aux quatre coins de la planète sur ce monde dans lequel elle vit !

Ce qu'elle aime ? Ce qu'elle aime pas ? C'est très difficile à expliquer... Ses goûts ne sont pas vraiment cohérent. Tout comme elle d’ailleurs... Ce n'est pas comme si elle aimait la couleur verte et donc adorait tout ce qui est vert. Elle ne classe pas ses goûts par catégorie mais plutôt par solo. Ce qu'elle adore le plus au monde c'est la liberté, une liberté qu'elle ne possède pas entièrement et qu'elle rêve un jour de connaître. La nature, la tranquillité et le calme sont aussi certaines choses qu'elle apprécie vraiment. Quoi de mieux que d'oublier un peu ses problèmes et sa vie quotidienne pour aller s'asseoir en bas d'un arbre pour respirer l'odeur de la nature et écouter le son du silence. Honoka a un énorme faible pour les Arts. La littérature est un plaisir dont elle ne se priverait jamais. La musique est un concept de vie qui la ferait mourir si elle arrêtait de l'entendre. Le dessin l'aide à s'évader vers un endroit plein de couleurs et de bonheur où les préoccupations n'existent pas. Bien évidemment, en plus de ces énormes plaisirs qu'elle trouve à la vie, la jeune fille aime aussi des petites choses moins importantes mais qui peuvent lui donner un bonheur immédiat. Entre elles, la chaleur et le soleil. Tant qu'elle peut la sentir et le voir, tout va bien. Son humeur varie en fonction du temps et le soleil doit être une des seules choses qui peut faire basculer le pire de ses jours en un bonheur absolu. La glace, les animaux, les fraises, et dormir sont d'autres petits plaisirs que Honoka apprécie beaucoup.

Mais bon.. Assez de parler de bonheur, de joie et d'adoration. Comme toute personne humaine et normale, la demoiselle déteste bien plusieurs choses. Particulièrement l'injustice, l'intolérance, l'arrogance et la supériorité. Le pire dans tout cela c'est que la plupart des gens nobles possèdent ces traits de caractères, ce qui fait que cette jeune fille se sent parfois mal à l’aise en public. Tant de gens possédant ce regard sournois, cette allure de supposée supériorité et ce sourire arrogant l'agacent ! Elle aimerait bien leur faire comprendre le sens d'égalité dans la vie ! Hormis ces caractéristiques, cette jeune fille déteste aussi plusieurs détails de la vie qui peuvent donner un gout amer à la journée si elle les croisent. En plus du mauvais temps qu'elle n'aime pas, Mlle Urara n'aime pas les insectes en tout genre, surtout les araignées. Ce ne sont des insectes, c’est vrai, mais elle s’enquiquine à penser que c’en sont. Mais passons... Les tempêtes électriques doivent être la chose dont elle a le plus peur au monde. Elle n'apprécie pas non plus les endroit fermés bien qu'elle ne soit pas claustrophobe.

Comme toute personne de ce monde, les goûts de cette jeune fille sont une chose qu'il ne faut pas oublier lorsqu'il s'agit de la décrire psychologiquement. Ses adorations, ses peurs et ses dégoûts peuvent changer le cour d'une journée entière...




Background


C h a p i t r e I : L e . D é b u t :

La brume. Le néant. Le vide.
Mais qu’est-ce que cette tornade à l’intérieur de ma tête ? Que ce passe-t-il ? Où suis-je ? Et le plus important... Qui suis-je ? Je ne comprend rien. Je ne vois rien. Je n’écoute rien. Un bourdonnement sourd et une lumière éteinte sont les seules choses que je perçois autour de moi. Si au moins quelqu'un pouvait répondre à mes questions... Juste une simple réponse et je serais heureuse à jamais... Quelle est cette sensation ? Comme si un beau feu s'approchait et m'enveloppait. Une douce lumière traverse mon chemin et je la suis sans vraiment savoir pourquoi. Quelque chose me dit que je dois le faire, mais une autre partie me dit que je vais le regretter. J'aurais du écouter cette dernière. Mes yeux se ferment et mon corps tombe à terre. J'ai mal à la tête... Une vague d'images et de sons déferle à l'intérieur. Le choc était violent.

Je vois donc la vérité... Une maison brûle, loin dans un pré. Des cris d'hommes et d'animaux transpercent la tranquillité de la nuit. Le vent perd son calme et devient aussi violent qu'un ouragan. Une petite fille aux cheveux blonds pâle se met à pleurer de désespoir mais personne ne vient à sa rencontre. Ses parents ? Ses frères ? Sa famille ? Non. Personne ne vient, et les flammes recouvrent de plus en plus le périmètre. Le corps tombe à terre, évanouit, pendant que le feu continu son dîner. Mais quelque chose clochait... Les flammes ravageaient tout sur leurs passages... sauf la jeune fille. Cette dernière se réveilla saine et sauf. Elle avait la sensation d'avoir les yeux collés, et après les avoir frotté, elle réalisa que ce n'était rien d'autres que des larmes sèches. Son regard monta vers le ciel enneigé. De la neige? Impossible. Ils étaient en plein été. Ce devait être autre chose... C'était moins blanc... Plus gris... Des cendres. Le résultat d'un incendie. Les yeux de la jeune fille s'humidifièrent et elle se mit à pleurer aussitôt sans voir la silhouette qui l'observait depuis les bois...

Voila que tout reprenait formes et couleurs. Enfin... Pas en haute définition mais suffisamment visible pour reprendre conscience de sa vie. Elle avait oublié son prénom, son nom et son âge. Tout ce qui pourrait l'aider en cas de problèmes. Cependant... Quelque chose au fond d'elle était certain qu'elle savait qui elle était. Un sourire perça l'obscurité de son âme et un brin de lumière illumina son cœur pour chasser le noir présent. Elle revivait petit à petit. Ne rien connaître sur elle l'aidait à se rétablir. Cela aurait été plus difficile si l'image de sa famille persistait dans sa mémoire. Mais il faut bien voir la chance qu'elle a eut dans son malheur. Le bonheur dans le malheur. Une étrange conception des choses. La petite fille sut qu'elle n'oublierait jamais ce jour-ci. Le jour où elle se réveilla pour la deuxième fois de sa vie... car la première avait été à sa naissance. Elle venait de mourir et renaître d'une certaine façon, même si elle ne comprenait pas vraiment à quoi s'attendre. Le fragile corps se releva finalement du sol et fit un pas avec hésitation et détermination à la fois.

Par chance, c'était un beau jour, et pas un jour de tempête et de tristesse comme l'avait été le dernier. Le ciel dépourvu de nuages défilait au dessus de la tête de la jeune fille. Le soleil était à son point culminant, en haut à l’infini. Sa chaleur réchauffait agréablement sa peau et ses rayons essayaient, en vain, de la bronzer légèrement. Le vent n’était qu’une faible brise qui caressait délicatement sa silhouette. Les arbres se balançaient lentement de droite à gauche et de gauche à droite, comme si ils interprétaient une danse menée par le vent. Des fleurs émanait un parfum particulièrement doux qu’elle adorait. Les oiseaux chantaient de magnifiques mélodies et les abeilles les accompagnaient avec leurs bourdonnements si particulier. C’était une journée magnifique et parfaite, une journée qu'elle adorait car elle la mettait de bonne humeur. La petite avait donc un large sourire sur ses lèvres lorsqu'elle l'écouta.

Des bruits de pas, des pas non lourds et qui ne faisait pas vraiment de bruit mais pour une raison ou une autre... la petite les écouta sans grands problèmes. La silhouette s’arrêta finalement devant elle, l’observant avec un regard particulier. La jeune fille ne put faire autre chose que de la regarder de la même façon. C'était une vieille dame, les cheveux gris, les yeux fatigués et le visage légèrement ridé. En revanche... une lueur de bonne volonté et une jeunesse oubliée brillaient dans le regard de la dame et la petite fille sut aussitôt qu'elle était saine et sauve, à coté d'elle. Un léger soupire s'échappa donc de ses lèvres pendant qu'elle adressait un sourire à la vieille femme. Cette dernière ne lui le rendit pas, ce qui effaça celui de la petite.

- Tu n'est pas uniquement perdue physiquement Honoka...

Deux chocs en moins d'une seconde. Tout d'abord... La voix qui sortit de la bouche de la dame n'était vraiment pas imaginable. Si douce et aiguë. Pas forte et grave comme l'aurait imaginé la petite... Comme si des clochettes s'étaient mises d'accord pour jouer en même temps. Un voix mélodieuse et harmonieuse qui faisait rêver n'importe quelle oreille, comme une douce mélodie qui vous détend immédiatement. Elle se sentait aussitôt protégée par cette voix, et elle sut que la vieille femme ne lui voulait pas de mal, à son grand soulagement. L'autre révélation qui fut plus dure à avaler. Honoka. Bien sur... C'était elle... Son prénom, son identité, une partie de son âme qui venait de se réveiller à l'entente de son appel. Mais comment... Qui était-elle et que savait-elle sur elle qu'elle même ne connaissait pas ? Plusieurs questions voulurent sortirent de la bouche de Honoka mais elle ne fut capable que d'esquisser un sourire avant qu'elle ne s’effondre par terre, évanouie, à bout de force.

- Pauvre âme errante...

La vieille dame regarda le corps inerte devant elle et son regard s'illumina d'espoir pendant quelques instants. Peut-être que... Elle s'approcha lentement pour la prendre tendrement dans ses bras avant de disparaître au même instant que la petite.

Elle s'appelait Sayuri Higurashi. Belle vieille dame avec ses propres années d'expérience sur la vie. Mystérieuse dans son genre, qui ne parle jamais d'elle mais qui possède un charme attachant et une tendresse infinie... Surtout pour cette petite fille qu'elle trouva un beau et triste jour du printemps. Cette dame faisait toujours celle qui ne connaissait rien à rien mais la vérité était qu'elle savait bien plus de choses que l'on ne pouvait imaginer, et même si on la suppliait des milliards de fois de lui révéler son identité et celle de ses parents et de sa vie, Sayuri changeait toujours de sujet avec sa fameuse phrase "Arrête tes fantaisies" chaque fois que la petite parlait de vérité. Cette femme possédait beaucoup d'amour a donné mais elle ne le montrait malheureusement pas. Il fallait vraiment la connaître pour s'en apercevoir car de loin, ce n'était qu'une vieille dame riche, propriétaire d'un orphelinat baigné par le soleil du Japon.


C h a p i t r e II : L e . T o u r n a n t :

13 Septembre


Chère Grand-Mère,

Je ne suis plus la petite fille que tu as trouvé ce "beau et triste jour de printemps" comme tu l'appelles toujours. Pourtant, même si il est difficile de croire aux miracles, il faut bien dire qu'ils arrivent parfois, lorsqu'on a déjà arrêté de les attendre. Je ne suis pas sure d'en vouloir mais je ne peux pas refuser non plus. Tout le monde ici me regarde avec des yeux pleins d'espoirs et des regards tendres pour m'inspirer confiance et bonheur. Je ne peux les décevoir, et je ne peux non plus faire cela aux charmantes personnes qui sont venues me voir le mois derniers. Il faut dire aussi qu'il est difficile de m'apercevoir dans l'orphelinat... Toujours dehors à admirer les fleurs et à profiter des jours de beaux temps auxquels je tiens tant ! C'est peut-être à cause de ce jour où tu m'as trouvé... Ce fut vraiment une surprise lorsque les bonnes soeurs m'avouèrent que le couple avait été charmé au premier regard.

Ils s'appellent Abby et Minoru Urara. L'homme est, si j'ai bien compris mon oncle, qui par une chronologie de faits, n'avait pas pu s'occuper de moi avant. Ce sont des personnes très sympathiques, douces, et qui inspirent une énorme confiance avec un simple regard de leur part. Ils sont jeunes, riches, et n'ont pas d'enfants donc il ne devrait apparemment pas avoir de problèmes de ce coté-la. En plus, ils ne veulent pas d'enfants trop jeunes. En gros... Ils sont parfaits. Le rêve de chaque orphelin ayant déjà passé les cinq ans. Je ne comprend donc pas pourquoi je suis si bizarre... Pourquoi ne suis-je pas entrain de jubiler de joie ? Mon cœur se serre à l'idée de quitter l'orphelinat. Ce n'est pas vraiment la peur d'être malheureuse avec eux. Je ne veux juste pas te quitter Grand-Mère...

C'est toi qui m'a trouvé, et même si tu ne veux pas m'expliquer les choses que tu sais... tu es vraiment la seule personne a qui je tiens vraiment, la seule personne que je connais, la seule personne que j'aime... Je ne veux pas t'oublier comme je l'ai fait avec ma vraie famille. Je ne veux pas revivre la même expérience... Je sais que mes propos sont égoïstes car si n'importe quel enfant de l'orphelinat écoutait mes mots, il m'en voudrait toute sa vie. C'est injuste de penser comme moi alors qu'une magnifique famille et vie m'attend avec impatience mais c'est ce que je suis ; c'est ma façon de penser et même si j'essaie, je ne peux pas changer ma personne. Puisque tu n'es pas là aujourd'hui, le jour de mon départ et que je t'en veux d'une certaine façon de ne pas avoir pu venir... sache que je ne t'oublierai jamais et que tu resteras toujours la personne la plus importante dans mon cœur. J'espère que tu me visiteras ou que j'aurai l'occasion de te revoir. Merci pour tout ce que tu m'as appris. Grâce à toi j'ai acquis le plaisir de la lecture, du vocabulaire et de la langue sans contrainte malgré mon très jeune âge. Personne ne m'en croyais capable, mais je suis apparemment spéciale de ce coté-là... Âgée de six ans et déjà capable de lire et d’écrire naturellement comme si j'étais née pour cela. Mais que dis-je ? Tu ne m'as jamais appris ni l'égoïsme ni la vantardise, mais je les utilise apparemment... Encore merci pour tout, et j'en ferais de très bons usages.

Je t'aime énormément,

Honoka.... Urara



- Honoka ! cria une voix féminine. Que fabriques-tu ? On t'attend !

La petite soupira faiblement et se leva. D'un rapide geste de main, elle sécha les quelques larmes qui coulaient sur sa joue. Il ne fallait alarmer personne. Elle se dépêcha de se rendre vers le lavabo et s'aspergea la figure d'eau fraîche dans l'espoir de dégonfler ses yeux avant de descendre. Résultat : Bof... Tant pis ! Si quelqu'un le lui demandait... elle n'avait qu'à dire qu'elle avait pleuré car elle s'était fait mal. Personne n'irait chercher plus loin car personne ne pourrait imaginer que la petite puisse être triste de quitter un Orphelinat. Techniquement elle n'était pas triste, mais elle ressentait une profonde nostalgie à l'idée d'abandonner cet endroit...

Un long couloir prêt à être parcouru. Mille fois elle était passé par là, mais jamais équipée d’une grosse valise... Jamais... Les enfants étaient sortis de leurs chambres pour la regarder avancer, certains avec un sourire aux lèvres, d'autre en faisant la grimace... Cela n'avait pas vraiment d'importance à ses yeux car à ce moment, elle ne pensait qu'à ce qui l'attendait en bas de l'escalier. Elle respira profondément et commença sa descente, marche par marche. Et sans vraiment avoir le temps arriver tout en bas, les bras chaleureux de la jeune femme l'entourèrent dans une étreinte tendre et pleine d'amour. Honoka appréciait fortement ce geste mais une partie de son cœur restait encore complètent serré à l'idée de ne plus revoir ses amis, ses tutrices, et sa grand-mère faussement adoptive. Mais bon ! N'était-ce pas cette même grand-mère qui lui avait dit "Sourire... C'est le porte bonheur pour devenir plus forte". Honoka se rappela de ces mots-là et, tout en oubliant cette tristesse, elle se mit à sourire avec envie et joie... Depuis la fenêtre, un rayon de soleil se faufila et caressa la joue de Honoka. Cette dernière sourit de plus belle et un éclat de rire s'échappa de ses lèvres. Son cœur se réchauffa lentement et tout en agrippant la main de sa nouvelle mère, elle sortit vers l'extérieur, à la rencontre du soleil qui l'attendait impatiemment.


C h a p i t r e III : L e . C o m m e n c e m e n t :

La bonne et belle vie, vous connaissez ? Non mais vraiment... À part son enfance, cette jeune fille n'avait vraiment pas le droit d'être triste !



[ J'AI PAS FINI ! n___n À suivre ! (: ]







VOUS


What about you ?

• Prénom et/ou pseudo : Jessica.
• Âge : 15 ans.
• Comment avez-vous connu Otaku Mansion ? : Via un partenaire.
• Commentaire sur le forum : Très joli design et un contexte, de mon point vu, original et intéressant. *-*
• Remarque libre : J'ai faim !! >////<
• Le code : (Validé par Abbie)


Dernière édition par Honoka Urara le Mar 3 Mai - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbie Deans Kay

avatar


Messages : 161
Date d'inscription : 07/07/2010

Carte d'identité
Popularité: Populaire
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Honoka Urara   Mar 3 Mai - 7:11


Bienvenue sur Otaku Mansion !
Tout d'abord, ta fiche est bien partie et je te souhaite bonne chance pour la continuer. Si tu as un problème dans quoi que ce soit, n'hésite pas à nous demander de l'aide ^^ Amuse toi bien~

✄----------------------------------------------------------------------------

« On veut toujours changer notre passé par rapport à notre présent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoka Urara

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2011

MessageSujet: Re: Honoka Urara   Mar 3 Mai - 9:51

Merci Abbie !! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Welles

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 13/03/2011
Master attitré : //
Host préféré : //

Carte d'identité
Popularité: Un peu connu
Relation: célibataire, mais quelqu'un a déjà ses faveurs.

MessageSujet: Re: Honoka Urara   Mer 4 Mai - 5:53

Très jolie fiche !
Je trouves ta manière d'écrire très mignonne enfin si je puis dire, ça donne quelque chose de finalement très frais, j'aime beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoka Urara

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2011

MessageSujet: Re: Honoka Urara   Mer 4 Mai - 10:52

Merci Jacob. =)
Je suis heureuse de savoir que ma manière d'écrire te plaise. ^.^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elédianne D'Aramitz

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 07/04/2011

Carte d'identité
Popularité: Assez connu
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Honoka Urara   Jeu 5 Mai - 4:22

Bienvenuuue =)

(ça me fait triper , la fille sur ton avatar est la même qu'utilisée dans la bannière d'un autre forum où je suis )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taylor McGrey

avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 03/03/2011
Master attitré : \\
Host préféré : \\
Humeur : Nekotique :3

Carte d'identité
Popularité: Inconnu
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Honoka Urara   Mar 10 Mai - 11:52

Bienvenue ^^
J'adore ton personnage, plein de vitalité, genre blondinette-planche à pain-ultra kawaii qu'on adore tous. C'est cliché, mais on s'en lassera jamais !

✄----------------------------------------------------------------------------
Just a little cat, jumping all over ~
I'm so hungry, Invité ~ Feed me, please ♥️

◊ Merci pour le vava, Haru-chan :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dadadalittle.deviantart.com
Ace Matthews

avatar


Messages : 198
Date d'inscription : 07/07/2010
Host préféré : Aucun
Humeur : Fatigué

Carte d'identité
Popularité: Célébrité
Relation: Célibataire

MessageSujet: Re: Honoka Urara   Ven 27 Mai - 22:52


Pas de nouvelles ?

Si tu ne réponds pas à ce message dans la semaine qui suit, je me verrai dans l'obligation de déplacer ta fiche.

Si tu as un problème ou quoi que ce soit, n'hésite pas à nous prévenir. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Honoka Urara   

Revenir en haut Aller en bas
 

Honoka Urara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Otaku Mansion ::  :: Le livre des noms :: Les recalés-